Nathalie Lemaître

Sophrologue certifiée – Thérapeute en relaxation

Sophro et Enfance (6 – 12 ans)

Chaque étape de l’enfance est le témoin de nombreuses transformations physiques, intellectuelles et émotionnelles qui permettent à l’enfant d’évoluer et de grandir progressivement.

Une étude récente nous apprend que 49% des enfants vivent du stress au quotidien.

L’environnement familial, l’école, la société, la surstimulation, des exigences top fortes, des rythmes épuisants ou encore d’éventuels changements dans la vie de l’enfant peuvent affecter son développement et entrainer différents troubles tels que l’anxiété, le stress, des difficultés liées au sommeil, des troubles de l’attention et de la concentration, de l’hyperactivité, de l’agressivité, des troubles alimentaires, des tics, un manque de confiance en soi, des somatisations…

La sophrologie est un outil tout à fait adapté pour répondre aux difficultés passagères de l’enfant.

Les bénéfices de la sophrologie pour l’enfant :

La pratique de la sophrologie va alors favoriser le développement de l’enfant dans plusieurs domaines en :

  • lui apprenant à se servir de sa respiration pour se détendre, se calmer, gérer ses émotions, lâcher prise
  • développant une meilleure concentration, sa capacité d’attention et de mémorisation
  • renforçant la confiance en soi
  • stimulant sa créativité
  • encourageant l’autonomie
  • améliorant la communication
  • diminuant la somatisation

Plus globalement, la sophrologie va permettre à l’enfant de grandir de façon harmonieuse.

Les séances :

La sophrologie adaptée à l’enfant se veut ludique et créative. Il s’agit d’exercices de respiration, de relaxation, d’écoute de son corps, d’éveil des sens, d’imagination, pouvant se pratiquer sous forme de jeux, d’ateliers créatifs, de contes, de mouvements…

L’aspect ludique est primordial, le jeu attire la curiosité de l’enfant, lui donne envie de pratiquer l’exercice et de la reproduire chez lui de façon autonome.

Pratiquer la sophrologie avec les enfants, c’est leur faire découvrir la possibilité de grandir autrement, c’est-à-dire leur faire intégrer leurs aptitudes à se détendre, à reconnaître leurs émotions, et à reconnaitre les effets de la détente sur leur corps.